D.Bank pourrait demander à d'ex-dirigeants de rendre leurs primes

jeudi 17 novembre 2016 19h12
 

FRANCFORT, 17 novembre (Reuters) - Deutsche Bank envisage toujours de demander à certains de ses anciens dirigeants le remboursement de leurs primes en raison des piètres performances de l'établissement, ont déclaré plusieurs sources à Reuters.

Selon deux de ces sources, un cabinet juridique examine les contrats de ces anciens dirigeants pour voir si Deutsche Bank peut refuser le versement de primes gelées, d'une part, et si elle peut récupérer de l'argent déjà versé, d'autre part.

Le journal Süddeutsche Zeitung a précédemment rapporté en s'appuyant sur des sources financières que Deutsche Bank voulait réclamer le remboursement des primes versées à six anciens dirigeants, dont les ex-présidents du directoire Anshu Jain et Josef Ackermann.

Selon ce journal, la somme la plus importante, supérieure à 10 millions d'euros, serait réclamée à Anshu Jain, qui a codirigé l'établissement de 2012 à 2015.

Anshu Jain a refusé de s'exprimer sur le sujet.

Josef Ackermann a pour sa part déclaré que le débat portait uniquement sur les primes dont le versement a été gelé, pas sur celles déjà versées.

S'exprimant lors d'un colloque à Berlin, il a ajouté avoir déjà prouvé par le passé qu'il était prêt à apporter sa contribution dans certaines circonstances. Il a néanmoins souligné qu'il ne renoncerait pas officiellement à ses droits. (Kathrin Jones et Edward taylor, avec Gernot Heller; Bertrand Boucey pour le service français)