Wall Street prudente dans l'attente du discours de Yellen

jeudi 17 novembre 2016 15h37
 

17 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert jeudi sur un mode prudent dans l'attente d'une intervention de la présidente de la Réserve fédérale qui devrait conforter le scénario d'un resserrement monétaire le mois prochain aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones perd 11,23 points dans les premiers échanges, soit 0,06%, à 18.856,91. Le Standard & Poor's 500, plus large, est stable à 2.177,04 et le Nasdaq Composite cède 0,08% à 5.290,39.

La Réserve fédérale pourrait relever ses taux d'intérêt "assez vite" si les indicateurs économiques continuent d'aller dans le sens d'une amélioration du marché du travail et d'un redressement de l'inflation aux Etats-Unis, doit déclarer Janet Yellen, selon le texte de son discours devant une commission parlementaire, attendu pour 15h00 GMT.

La première intervention de la présidente de la Fed depuis la victoire inattendue de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine ne fait que confirmer les attentes des marchés, renforcées en outre par deux indicateurs parus jeudi.

Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont en effet enregistré en octobre leur plus forte progression depuis six mois et les inscriptions hebdomadaires au chômage ont encore diminué la semaine dernière pour toucher un creux de 43 ans.

Dans ce contexte, l'écart de rendement entre les obligations d'Etat américaines et allemandes à 10 ans atteint son plus haut niveau depuis au moins 1990 avec la reprise du mouvement de vente sur les Treasuries à échéance longue.

Le dollar, qui avait beaucoup progressé à la faveur de l'euphorie qui a régné sur les marchés dans le sillage du succès de Donald Trump, se calme pour sa part, cédant 0,1% face à un panier de devises de référence.

Du côté des valeurs individuelles, Cisco Systems plonge de plus de 5% dans les premiers échanges après avoir annoncé une prévision de bénéfice ajusté pour le trimestre en cours inférieure aux attentes.

A la baisse également, Wal-Mart Stores perd 3% après avoir fait état de ventes trimestrielles à périmètre comparable plus faibles qu'attendu.   Suite...