LEAD 1-Wal-Mart-Les ventes comparables ratent le consensus

jeudi 17 novembre 2016 15h41
 

(Actualisé avec bénéfices, cours de Bourse)

17 novembre (Reuters) - Wal-Mart Stores a fait état jeudi de ventes trimestrielles à périmètre comparable en deçà des attentes en raison de la baisse des prix des produits alimentaires et d'une météo particulièrement clémente.

L'action du distributeur américain perd plus de 3% à un peu plus de 69 dollars dans les premiers échanges à Wall Street, en dépit d'un bénéfice légèrement supérieur aux attentes que les investisseurs semblent avoir choisi d'ignorer.

Wal-Mart a également relevé le bas de sa fourchette de prévision de bénéfice sur l'exercice annuel, rejoignant les prévisions optimistes de ses concurrents tels que Target pour la saison des fêtes de fin d'année.

"La baisse des prix alimentaires continue de poser des problèmes", a déclaré à Reuters Brett Biggs, le directeur financier de Wal-Mart. La contraction a été particulièrement importante sur des produits comme les oeufs, une catégorie majeure pour un distributeur de nourriture, a-t-il expliqué.

Les ventes des magasins ouverts depuis un an au moins ont augmenté de 1,2%, hors essence, alors que Consensus Metrix prédisait une hausse de 1,3%.

Le bénéfice net part du groupe du premier distributeur mondial a fléchi à 3,03 milliards de dollars (2,83 milliards d'euros), soit 98 cents par action, au troisième trimestre clos le 31 octobre contre 3,3 milliards (1,03 dollar par action) un an auparavant. Les analystes attendaient en moyenne 96 cents par action, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes nettes ont augmenté de 0,5% à 117,2 milliards de dollars.

Les ventes en ligne ont progressé de 20,6%, marquant une accélération par rapport au trimestre précédent. Cette activité a ajouté 50 points de base aux ventes comparables du troisième trimestre, sa plus importante contribution à ce jour.

Pour combler l'écart avec le numéro un mondial du commerce en ligne, Amazon.com, et conforter sa position dominante dans la distribution, Wal-Mart a investi massivement dans le commerce électronique, en rachetant par exemple la jeune pousse Jet.com pour 3 milliards de dollars en août.

"Les résultats aux Etats-Unis (du e-commerce) ont été meilleurs que ceux de nos principaux marchés à l'international, grâce à notre place de marché (...) ainsi que la contribution de Jet.com", a déclaré le directeur général de Wal-Mart, Doug McMillon. (Nandita Bose, Wilfrid Exbrayat et Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)