La Russie commence à bloquer l'accès à LinkedIn

jeudi 17 novembre 2016 12h32
 

MOSCOU, 17 novembre (Reuters) - L'autorité russe de régulation des télécommunications a ordonné jeudi le blocage de l'accès au site de réseau social professionnel LinkedIn , conformément à une décision de justice qui a jugé que la société américaine violait les dispositions encadrant le stockage de données.

LinkedIn est le premier site de réseau social à être bloqué par les autorités russes et cette décision est susceptible de créer un précédent qui visera les autres acteurs du secteur opérerant en Russie.

La législation locale prévoit que les sites internet qui conservent les données personnelles de citoyens russes le fassent sur des serveurs implantés en Russie, une disposition à laquelle LinkedIn ne s'est pas conformée, a dit Roskomnadzor, l'autorité de régulation.

Selon l'agence de presse Interfax, le site sera bloqué dans les 24 heures.

Les adversaires de cette décision affirment qu'elle illustre la volonté de la Russie de s'attaquer aux sites de réseaux sociaux qui s'inscrit dans une campagne de durcissement du contrôle d'internet.

LinkedIn revendique plus de 460 millions d'utilisateurs, dont plus de six millions en Russie. (Jack Stubbs, Maria Tsvetkova et Maria Kiselyova, Nicolas Delame pour le service français)