Praluent-Sanofi et Regeneron doivent poursuivre leurs études

jeudi 17 novembre 2016 11h54
 

LONDRES/PARIS, 17 novembre (Reuters) - Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé jeudi la poursuite de l'essai clinique en cours sur Praluent (alirocumab), un médicament injectable contre le cholestérol.

Les essais auraient pu être interrompus prématurément si ce traitement s'était révélé particulièrement efficace au stade intermédiaire mais un comité de surveillance indépendant a recommandé de les poursuivre.

Cet essai de phase 3 est réalisé auprès de 18.000 patients dans 57 pays et il doit permettre de démontrer que Praluent permet de réduire le risque cardio-vasculaire chez les patients qui y sont particulièrement exposés.

Certains investisseurs espéraient que ce traitement pourrait se révéler si efficace qu'il ne serait pas nécessaire de poursuivre l'essai "Odyssey outcomes", même si la plupart des analystes jugeaient cette hypothèse peu probable.

L'efficacité de Praluent pourrait toujours être démontrée une fois que plus de données auront été amassées.

Praluent appartient à une nouvelle catégorie de traitements basée sur l'anticorps PCSK9 qui permet de réduire les concentrations de cholestérol-LDL dans le sang.

Le groupe américain Amgen commerciale un traitement concurrent, le Repatha.

A 11h50, le titre Sanofi cédait 0,5% à 77,22 euros, sous- performant légèrement l'indice sectoriel européen (-0,3%). (Ben Hirschler à Londres, version française Jean-Michel Bélot, édité par Wilfrid Exbrayat)