France-La fréquentation touristique a encore reculé au T3

mercredi 16 novembre 2016 13h14
 

PARIS, 16 novembre (Reuters) - La fréquentation touristique a encore reculé au troisième trimestre en France en raison de la baisse de la clientèle étrangère, particulièrement sur Paris et le littoral après les attentats de fin 2015 dans la capitale et du 14 juillet à Nice, selon les données publiées mercredi par l'Insee.

L'institut fait état d'un recul global de 1,6% du nombre des nuitées dans les hébergements collectifs touristiques par rapport au troisième trimestre 2015, pour un total de 192,4 millions.

Cette évolution marque un net ralentissement par rapport au deuxième trimestre, où la baisse sur un an avait été de 5,2% (-4,8% en première estimation).

Elle reste prononcée pour les nuitées étrangères (-5,7%), bien qu'elle soit là aussi inférieure à celle du deuxième trimestre (-9,2%) alors que la clientèle française a renoué avec une hausse timide (+0,4% après -3,1%).

La fréquentation des seuls hôtels a reculé de 4,1% (-10,6% pour la clientèle étrangère) sur la période juillet-septembre, les baisses atteignant 14,3% (-18,0% pour les étrangers) dans l'agglomération parisienne et 1,2% (-7,0%) sur le littoral.

Seuls les hôtels des zones urbaines de province et des espaces ruraux et montagneux ont enregistré une légère hausse de leur fréquentation au troisième trimestre.

Au total, le taux d'occupation hôtelière a accusé une baisse de 2,6 points, à 65,4%, sur un an.

La fréquentation des autres hébergements collectifs touristiques (résidences, villages vacances) a baissé de 3,4%, là aussi en raison de la défection des étrangers (-12,1%), à l'exception de ceux situés en zones rurales (+10,0%).

Les campings ont de leur côté tiré leur épingle du jeu avec une hausse de 1% sur un an provenant autant de la clientèle française que des étrangers, grâce au segment haut de gamme (+2,8% pour les 4-5 étoiles).

Le communiqué de l'Insee : here (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)