November 16, 2016 / 9:37 AM / 8 months ago

LEAD 2-Bouygues optimiste pour 2017 avec le plan Trump d'infrastructure

5 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice opérationnel +15% à E513 mlns, consensus E430 mlns

* Bouygues Tel a gagné 227.000 clients mobiles au T3, CA +6%

* Les déclarations de Trump ouvrent des perspectives pour Colas

* L'action Bouygues, plus forte hausse du CAC (Actualisé avec conférence analystes, cours et précisions)

par Gilles Guillaume et Dominique Vidalon

PARIS, 16 novembre (Reuters) - Bouygues attend en 2017 des retombées positives, pour sa filiale routes, du plan d'infrastructures du nouveau président américain et table sur une poursuite de l'amélioration de sa performance dans les télécoms.

Le groupe diversifié a fait état mercredi d'un bénéfice opérationnel en hausse de 15% à 513 millions d'euros au troisième trimestre, supérieur au consensus de 430 millions établi par Inquiry Financial pour Reuters.

Il a également confirmé son objectif d'une hausse de sa profitabilité en 2016, avec une amélioration de la rentabilité des activités construction dès cette année et, pour Bouygues Telecom, un retour à une croissance du chiffre d'affaires et des résultats en 2017 et une marge d'Ebitda de 25%, après 23,1% à fin septembre.

Vers 13h45, l'action Bouygues prend 3,22% à 31,12 euros, signant la plus forte hausse de l'indice CAC 40.

"Notre opinion positive est basée sur la perspective du retour d'une forte croissance en 2017-2018", commente Jefferies dans une note. "Avec deux moteurs, une croissance robuste du revenu des télécoms permettant des économies d'échelle qui font monter la marge, et une reprise de la demande dans les activités construction."

Outre la stabilisation confirmée du BTP en France, Bouygues voit de nouvelles opportunités de croissance à l'international avec l'annonce par Donald Trump d'un vaste plan d'infrastructures de 1.000 milliards de dollars financés par des investissements privés. Il viendra s'ajouter aux grands projets dévoilés ce mois-ci par le gouvernement canadien, avec à la clé 35 milliards de dollars canadiens de financements.

"Nous anticipons de bonnes nouvelles aux Etats-Unis et au Canada", a déclaré aux analystes Philippe Marien, directeur général délégué de Bouygues. "Il faut maintenant attendre de voir comment tout cela va se mettre en oeuvre."

L'Amérique du Nord pèse actuellement pour 21% du chiffre d'affaires international des activités construction du groupe. Bouygues s'attend à ce Colas, sa filiale de construction de routes, commence à bénéficier de ces annonces dès 2017, avec un véritable impact en 2018 et 2019.

"Un marché télécom Clairement à Quatre"

Sur les neuf premiers mois de 2016, l'amélioration du résultat opérationnel du groupe a été portée par Bouygues Telecom qui a signé la plus forte croissance de chiffre d'affaires (+6%) sous l'effet d'un Arpu (chiffre d'affaires moyen par usager) stabilisé et d'une forte croissance des abonnés mobiles avec la 4G.

L'opérateur, qui a renoncé en avril à se vendre à Orange , a gagné 227.000 clients mobiles au troisième trimestre et 770.000 sur neuf mois. Il compte atteindre son objectif 2017 d'une croissance nette de plus d'un million de clients mobiles avec un an d'avance sur son calendrier.

Dans le fixe, il a gagné 93.000 abonnés au troisième trimestre, à plus de trois millions.

"Maintenant le marché est clairement à quatre et chacun continue à développer ses stratégies", a déclaré Philippe Marien au cours d'une téléconférence de presse.

"Nous considérons que pour l'instant nous sommes plutôt bien en ligne avec notre stratégie et que nous délivrons plutôt conformément à ce que nous avons promis", a-t-il ajouté.

Le groupe veut également augmenter année après année le free cash flow de sa filiale télécoms pour le ramener à moyen terme à son niveau d'avant 2012, date de l'arrivée de Free et du début d'une farouche guerre des prix.

Iliad, maison mère de Free, a annoncé de son côté une progression de 6,5% de ses revenus au troisième trimestre à 1,18 milliard d'euros, porté par le rythme toujours soutenu des recrutements de nouveaux abonnés dans le mobile.

Bouygues prévoit toujours cette année d'inscrire 270 millions d'euros de charges non courantes liées à la mise en oeuvre du partage de réseau avec SFR ainsi qu'à ses plans d'adaptation dans la route et les médias. TF1 a ainsi annoncé fin octobre de nouvelles mesures d'économies.

Le communiqué: bit.ly/2fEpi3Y (Edité par Pascale Denis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below