Wall Street-S&P, Nasdaq ouvrent en hausse, le Dow recule

mardi 15 novembre 2016 15h58
 

15 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a débuté sur une note hésitante mardi, le S&P et le Nasdaq étant soutenus par la hausse du pétrole et une reprise des valeurs technologiques tandis que le Dow Jones se replie légèrement après avoir progressé pendant six séances d'affilée.

L'indice Dow Jones perd 0,17% à 18.836,26 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse en revanche de 0,25% à 2.169,56 points et le Nasdaq Composite prend 0,74% à 5.251,73 points.

Wall Street a finit quasiment inchangée lundi après ses fortes hausses de la semaine dernière, prise en tenaille entre la hausse des financières et la baisse des technologiques.

La perspective que Donald Trump allège la fiscalité et réalise d'importantes dépenses d'infrastructure, ainsi que l'espoir qu'il relance l'inflation, ont dopé le dollar et les actions et provoqué une envolée des rendements obligataires. Mais ce rally déclenché par la victoire de Donald Trump semble s'essouffler en attendant des précisions sur son programme.

Les investisseurs restent surtout attentifs à la composition du futur gouvernement qui sera chargé de le mettre en oeuvre.

"Le marché retombe un peu le temps que les investisseurs tentent de voir ce que la nouvelle administration est susceptible de faire", dit Scott Brown, chez Raymond James. "L'incertitude va planer sur les marchés pendant quelque temps."

Les investisseurs seront également attentifs à une série d'interventions de responsables de la Réserve fédérale américaine, en attendant l'audience de sa présidente Janet Yellen par une commission du Congrès américain, jeudi.

American Airlines, Delta Air Lines, Southwest Airlines et United Continental sont à l'affiche après l'annonce que le fonds de Warren Buffett, Berkshire Hathaway, a investi dans ces quatre sociétés après avoir évité le secteur des compagnies aériennes pendant près de 20 ans à la suite d'un investissement malheureux.

Home Depot perd 2,8% et le chinois JD.com s'adjuge 7,78% après leurs résultats trimestriels.

Teva Pharmaceuticals prend 4,14%. Le numéro un mondial des traitements génériques a publié un bénéfice trimestriel hors exceptionnel meilleur que prévu.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Tanya Agrawal et Anya George Tharakan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)