La dette grecque au centre de la visite d'Obama à Athènes

mardi 15 novembre 2016 12h42
 

ATHENES, 15 novembre (Reuters) - Barack Obama est arrivé mardi en Grèce, dans le cadre de la dernière tournée européenne de son mandat, et Athènes espère que cette visite de deux jours contribuera à convaincre ses créanciers d'alléger sa dette.

Le président américain, qui remettra les clés de la Maison blanche à Donald Trump le 20 janvier, a été accueilli par le ministre de la Défense, Panos Kammenos.

La restructuration de la dette sera au centre de ses discussions avec le Premier ministre Alexis Tsipras et le président Prokopis Pavlopoulos.

"Nous considérons que cette visite contribuera aux efforts déployés pour réduire la dette de la Grèce. Le président des Etats-Unis a dit à plusieurs reprises qu'il souhaitait régler cet énorme problème avant de quitter ses fonctions", a déclaré Dimitris Tzanakopoulos, porte-parole du gouvernement.

Barack Obama doit prononcer un discours mercredi.

Après Athènes, qui n'a pas accueilli de président américain depuis Bill Clinton en 1999, il se rendra à Berlin. (Lefteris Papadimas et Renee Maltezou, Jean-Philippe Lefief pour le service français)