15 novembre 2016 / 09:47 / il y a 9 mois

LEAD 1-Nokia voit une baisse de 2% en 2017 et une faible hausse en 2018

(Actualisé avec commentaires, détails, cours de Bourse)

HEKSINKI/BARCELONE, 15 novembre (Reuters) - Nokia a dit mardi s'attendre à une baisse d'environ 2% de ses ventes l'an prochain et à une modeste croissance en 2018, en ligne avec ses prévisions pour l'ensemble du marché.

Lors d'une journée investisseurs à Barcelone, l'équipementier des réseaux a dit s'attendre à un recul en Europe, en Grande Chine et en Amérique latine, et à une stagnation en Amérique du Nord, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, à l'exclusion de la Chine.

Le groupe finlandais vise pour 2016 un dividende de 0,17 euro par action, contre 0,16 l'an dernier. Les analystes attendaient en moyenne 0,19 euro, selon les données de Thomson Reuters.

En 2015, Nokia avait versé en outre un dividende spécial de 0,10 euro.

L'action Nokia chute de 4,80% à 3,77 euros vers 9h40 GMT, la plus forte baisse de l'indice européen du secteur technologique et de l'EuroStoxx 50 ainsi que du CAC 40 à Paris, au sein duquel le titre a remplacé Alcatel-Lucent.

Entre 2016 et 2021, l'équipementier s'attend à un rebond dans plusieurs régions du monde, bien que la croissance restera stable en Europe et diminuera au cours des cinq prochaines années dans la Grande Chine.

Le finlandais, qui a abandonné le marché des smartphones pour se concentrer sur les équipements de réseaux, peine à tirer profit du rachat d'Alcatel-Lucent pour 15,6 milliards d'euros et reste vivement concurrencé par le suédois Ericsson et le chinois Huawei sur un marché difficile.

La semaine dernière, Ericsson a annoncé que son activité de transmission mobile reculerait d'environ 2 à 6% en 2017. Le groupe suédois a également émis récemment une série d'avertissements sur ses résultats et prévisions .

Selon Rajeev Suri, le directeur général de Nokia, la situation du groupe finlandais n'est toutefois pas comparable à celle du suédois.

"Nokia n'est pas Ericsson. Ils sont en crise", a-t-il dit, ajoutant que Nokia avait surpassé Ericsson dans presque tous les domaines.

L'équipementier finlandais dit dans un communiqué prévoir une marge d'exploitation de son activité de réseaux de l'ordre de 8-10% en 2017. Le chiffre d'affaires devrait quant à lui baisser dans les mêmes proportions que le marché, ajoute Nokia.

Pour cette année, Nokia a prévu pour ses réseaux une marge de 7 à 9%. (Tuomas Forsell et Eric Auchard; Patrick Vignal et Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below