LEAD 1-La Bourse de Tokyo finit peu changée (-0,03%)

mardi 15 novembre 2016 08h38
 

15 novembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini peu changée mardi, au terme d'une séance indécise marquée par des prises de bénéfice après la forte hausse des séances précédentes.

L'indice Nikkei a abandonné 4,47 points ou 0,03% à 17.668,15 alors que le Topix, plus large, a avancé de 2,98 points (0,21%) à 1.402,98.

Le Nikkei avait grimpé de près de 9% depuis le résultat de l'élection américaine mercredi dernier, porté par l'espoir que la politique économique de Donald Trump favorisera le dollar et par ricochet les exportateurs japonais.

Le dollar s'est apprécié de 6,7% sur ces quelques jours mais il se tassait de 0,3% à 108,19 sur le marché asiatique mardi.

Le renforcement du billet vert est un soutien pour le marché japonais mais les investisseurs s'inquiètent de la chute des marchés obligataires. Le rendement des obligations américaines à 10 ans a augmenté de 0,40 point de pourcentage depuis l'élection de Donald Trump.

"Le yen faible laisse espérer des résultats de sociétés meilleurs que prévu, mais il faudra bien que les rendements obligataires américains retombent à un moment ou un autre et cela rend les investisseurs méfiants", explique Hikaru Sato, analyste technique chez Daiwa Securities.

Les valeurs exportatrices ont été irrégulières, avec des hausses de 0,43% pour Toyota et de 0,47% pour Nissan mais un tassement de 0,05% pour Panasonic.

Le secteur bancaire est resté bien orienté à l'image de Mitsubishi UFJ Financial Group qui s'est adjugé 4,21% après l'annonce d'un programme de rachat d'actions.

Sumitomo Mitsui Financial Group (+3,81%) et Mizuho Financial Group (+1,30%) ont progressé de respectivement 3,81% et 1,30% après la publication de résultats semestriels en baisse mais conformes aux attentes des analystes. Les deux banques profitent de la remontée des taux longs qui favorise leurs opportunités d'investissement.

A la baisse, le groupe papetier Hokuetsu Kishu Paper a plongé de 8,19% après avoir réduit sa prévision de bénéfice pour l'exercice clos en mars 2017. (Ayai Tomisawa, Véronique Tison pour le service français)