La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

mardi 15 novembre 2016 18h12
 

* Variation des futures sur indice CAC 40 <0#FCE:>
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    Paris, 15 novembre (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à
la Bourse de Paris, où le CAC 40 a progressé de 0,62% à
4.536,53 points sous les effets contrastés d'un retournement à
la baisse du dollar qui soutient les cours du pétrole mais
pénalise les ressources de base. 
    
    * LES VALEURS PÉTROLIÈRES européennes ont enregistré ainsi
la plus forte progression sectorielle (2,85%). TECHNIP
 a avancé de 3,12% à 66,07 euros. 
    TOTAL  est le premier contributeur à la hausse du
CAC 40 (3,21% à 43,515 euros). Le groupe a par ailleurs annoncé
l'équipement d'ici cinq ans de 5.000 stations-service en
panneaux photovoltaïques à travers le monde, dont 800 en France,
un investissement d'environ 280 millions d'euros.  
    
    * LE SECTEUR IMMOBILIER - inversement corrélé aux
évolutions du marché obligataire, qui a fait l'objet de
dégagements, a avancé de 1,48%. KLEPIERRE a réalisé une des plus
fortes hausses du CAC 40 avec 1,85% à 35,26 euros, UNIBAIL
RODAMCO a avancé de 1,27% à 207,75 euros. 
    
    * LE SECTEUR DES UTILITIES, tout comme le secteur
immobilier, bénéficie de l'accalmie sur le marché obligataire et
rebondit de 0,73% après avoir perdu 5,85% depuis le 8 novembre. 
    Dans son sillage EDF progresse de 0,99% à  10,085
euros bien que sept de ses réacteurs nucléaires risquent de ne
pas redémarrer avant le début du mois de janvier. Selon un
analyste basé à Paris "à court terme le possible retard dans le
redémarrage des réacteurs est clairement négatif. Et même si ça
signifie une augmentation des prix de l'électricité sur le
marché, le groupe est couvert sur 2017 et n'en profitera que
marginalement." 
    
    * INNATE PHARMA a affiché la plus forte hausse du
SBF 120, 8,3% à 14,22 euros, après la présentation la veille de
résultats cliniques de certains de ses traitements. Un analyste
de Leerink a relevé son objectif de cours à 19 euros contre 17
euros précédemment et maintient sa recommandation à
"surperformance" sur le titre. 
    
    * TELEPERFORMANCE s'est adjugé un gain de 4,18% à
89,3 euros. La société de télémarketing a annoncé une croissance
organique de 9,7% au T3 et a confirmé ses objectifs annuels. Le
courtier Portzamparc a relevé sa recommandation à "acheter"
contre "renforcer" précédemment. 
    
    * Sous la pression du marché obligataire, les valeurs
bancaires se sont essouflées, après avoir bénéficié de
l'élection de Donald Trump. BNP recule de 0,31% à
55,49 euros, Crédit Agricole gagne 0,32% à 10,885 euros. 
    SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a légèrement avancé de (0,02% à
40,475 euros) même si, selon la presse, Bercy a lancé une
procédure pour récupérer tout ou partie du crédit d'impôts de
2,2 milliards d'euros accordé à la banque à la suite de la
fraude de Jérôme Kerviel. 
    
    * AIR LIQUIDE a perdu 1,6% à 93,97 euros. Un
analyste de Helvea Baader a abaissé son objectif de cours à 78
euros contre 92 précédemment et a intégré le titre à sa liste de
valeurs les "moins appréciées" pour le secteur de la chimie. Il
juge que le cycle d'Airgas, tout juste racheté par Air liquide,
pourrait se dégrader davantage et s'attend à ce que l'activité
gaz électronique se détériore en 2017. 
    
    * Le titre BOLLORE a reculé de 2,44% à 2,833 euros
après avoir annoncé un recul de 8% de son activité sur neuf mois
 (-6% en organique). (Le communiqué : bit.ly/2frh2qk)
          
    * ERYTECH PHARMA chute de 24,16% à 13,25 euros
après avoir annoncé lundi le retrait de la demande européenne
d'autorisation de mise sur le marché (AMM) pour Graspa dans la
leucémie aiguë lymphoblastique, précisant qu'il lui faut
davantage de temps pour délivrer des données complémentaires
demandées par Comité européen pour les produits médicaux à usage
humain. La société a l'intention de soumettre de nouveau le
dossier d'AMM à la mi-2017. 

 (Charlotte Brichaux, édité par Jean-Michel Bélot)