Notre-Dame-des-Landes-Valls veut "mettre en oeuvre le projet"

lundi 14 novembre 2016 15h32
 

PARIS, 14 novembre (Reuters) - La décision de justice autorisant la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) conforte la détermination du gouvernement à mettre en oeuvre le projet, écrit Manuel Valls dans un communiqué publié lundi.

Le Premier ministre n'évoque pas l'évacuation du site, occupé depuis des années par des opposants.

La cour administrative d'appel de Nantes a donné tort à ces derniers en validant les arrêtés préfectoraux indispensables à la construction de l'aéroport.

"Ce jugement, intervenant après 168 décisions de justice favorables au projet, prouve une nouvelle fois que le projet est parfaitement légal et conforme aux réglementations en vigueur", écrit Manuel Valls.

"Il conforte la détermination du gouvernement à mettre en oeuvre le projet et à respecter le choix que les habitants ont exprimé lors de la consultation locale. Le gouvernement appelle chacun à en faire de même", ajoute-t-il.

Les opposants ont désormais deux mois pour déposer un recours devant le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative française. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)