LEAD 1-France-Les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes déboutés

lundi 14 novembre 2016 15h35
 

* La cour prend le contre-pied de son rapporteur public

* Elle juge "faible" l'impact sur la qualité de l'eau

* Les opposants n'abandonnent pas le combat

* Valls s'estime conforté dans sa détermination

* L'évacuation de la "Zad" pourrait débuter bientôt (Actualisé avec réactions)

par Guillaume Frouin

NANTES, 14 novembre (Reuters) - La cour administrative d'appel de Nantes a donné tort lundi aux opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) en validant les arrêtés préfectoraux indispensables à la construction de cet équipement controversé.

Les opposants à l'aéroport dont Vinci sera le concessionnaire, qui n'entendent pas abandonner le combat, ont désormais deux mois pour déposer un recours devant le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative française.

Le Premier ministre Manuel Valls a immédiatement réaffirmé sa détermination à le construire, même si sa ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, l'a contredit à plusieurs reprises ces dernières semaines.   Suite...