Des constructeurs de camions menacés d'une procédure de 100 mds

lundi 14 novembre 2016 10h41
 

LONDRES, 14 novembre (Reuters) - Le groupe de gestion de contentieux Bentham Europe a annoncé lundi vouloir financer une éventuelle action en justice réclamant jusqu'à 100 milliards d'euros de dommages et intérêts à des constructeurs européens de poids-lourds ayant reconnu s'être entendus sur les prix pendant 14 ans.

La Commission européenne avait infligé en juillet dernier une amende de 2,93 milliards d'euros au total à Volvo , Daimler, DAF et Iveco.

Bruxelles avait reconnu ces constructeurs coupables d'entente pendant 14 ans sur les prix de vente des camions, ces derniers ayant en outre répercuté sur les acheteurs les coûts de mise en conformité avec les nouvelles règles en matière d'émissions.

Les quatre constructeurs avaient admis les faits en échange d'une réduction de 10% des amendes.

MAN, filiale de Volkswagen, n'avait pas été sanctionné pour avoir alerté l'exécutif européen.

Bentham Europe, qui appartient à des fonds gérés par l'américain Elliott Management, entend financer une action engagée par des acheteurs lésés et estime que le litige a porté sur 10 millions de camions vendus en moyenne 10.500 euros plus cher dans l'Union européenne.

(Kirstin Ridley; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)