LEAD 2-Audi dit discuter coopération avec le chinois SAIC Motor

lundi 14 novembre 2016 10h09
 

(Actualisé avec la réaction des concessionnaires, citations)

par Jake Spring et Norihiko Shirouzu

PEKIN, 14 novembre (Reuters) - Audi a annoncé lundi qu'il discutait avec SAIC Motor, le premier constructeur automobile chinois, d'une éventuelle collaboration sur le long terme, une perspective qui n'est pas du goût des concessionnaires locaux qui y décèlent un risque de "dégâts irréversibles".

Une source au fait du dossier avait dit samedi à Reuters qu'Audi avait signé un accord de coopération avec SAIC ouvrant la voie à une production commune de véhicules Audi.

A l'heure actuelle, la production de voitures Audi, la marque haut de gamme de Volkswagen, n'est assurée en Chine que par l'intermédiaire d'une coentreprise avec le constructeur local FAW Group, dont les propres marques subissent une baisse des ventes.

Audi, en tête des ventes de modèles haut de gamme en Chine, perd toutefois du terrain face aux marques Mercedes-Benz de Daimler, Lexus de Toyota ou encore Cadillac de General Motors.

Le constructeur allemand a tardé à lancer de nouveaux modèles, ce qui a freiné la croissance des ventes, et ses concessionnaires locaux perdent pour la plupart de l'argent, affirment ces derniers dans une lettre qui lui est adressée, en réaction aux discussions.

"Les intérêts des concessionnaires Audi seront à nouveau lésés si notre société crée une nouvelle société commerciale en Chine", écrivent-ils, appelant Audi à s'enquérir de leur opinion et à garantir leurs droits avant de prendre une décision définitive.

Audi a confirmé son engagement envers FAW dans son communiqué, déclarant qu'il a défini ses objectifs de production et de croissance avec ce dernier pour les 10 années à venir, axés en particulier sur la construction de SUV et de berlines économes en carburant.

"Avec ce plan à 10 ans, tout est mis en place pour la croissance de l'avenir avec FAW, et avec les investisseurs des concessions", explique un porte-parole d'Audi.

Audi ajoute qu'il formera une nouvelle coentreprise avec FAW qui sera basée à Pékin et sera spécialisée dans les services numériques et de mobilité. (Jake Spring, Wilfrid Exbrayat pour le service français)