Monte dei Paschi-Un plan de conversion de la dette examiné lundi

dimanche 13 novembre 2016 19h22
 

MILAN, 13 novembre (Reuters) - Le conseil d'administration de Banca Monte dei Paschi di Siena se réunit lundi pour définir les modalités d'un plan de conversion de dette en actions, dans le cadre d'un plan plus vaste visant à redresser la situation financière de la banque toscane, a-t-on appris dimanche de source proche du dossier.

La troisième banque italienne s'apprête à réduire ses effectifs de 10%, fermer de nombreuses agences et céder des actifs pour obtenir le soutien des investisseurs à une augmentation de capital de cinq milliards d'euros, sa troisième recapitalisation en autant d'années.

La conversion de sa dette subordonnée, sur une base volontaire, vise à limiter le montant de l'offre publique de titres pour l'augmentation de capital.

"Le coup d'envoi de l'opération (de conversion) sera donnée après l'assemblée générale des actionnaires (...) et il y aura à l'évidence une prime offerte par rapport au cours de marché", a dit la source.

Le plan portera aussi sur l'instrument hybride qui avait servi à financer en partie l'acquisition ruineuse de la banque Antonveneta en 2007, une opération survenue au plus mauvais moment et qui a largement contribué aux difficultés de Monte dei Paschi ces dernières années.

La dette senior n'est en revanche pas concernée.

Monte dei Paschi, conseillée pour ces opérations par JP Morgan et Mediobanca, a prévu de tenir une assemblée générale extraordinaire le 24 novembre pour approuver le plan de redressement qui inclut aussi la vente de 28 milliards d'euros de créances douteuses à un prix inférieur à leur valeur comptable.

Pour convaincre les investisseurs, les dirigeants de l'établissement créé il y a 544 ans à Sienne, soit la banque la plus ancienne au monde encore en activité, ont multiplié les présentations et road shows.

Des sources ont indiqué début novembre que le fonds souverain du Qatar avait exprimé un intérêt préliminaire pour une participation éventuelle à la recapitalisation.

"Le road show se poursuit la semaine prochaine avec des présentations vidéo à l'intention des investisseurs américains et asiatiques", a dit la source.

Le quotidien financier Il Sole 24 Ore a rapporté dimanche que la banque ciblait en particulier Temasek, principal fonds souverain de Singapour. (Paola Arosio, Véronique Tison pour le service français)