Corée du Sud-La présidente sera entendue par la justice-presse

dimanche 13 novembre 2016 08h21
 

SEOUL, 13 novembre (Reuters) - La justice sud-coréenne veut interroger la présidente Park Geun-hye dans l'affaire de trafic d'influence présumé qui fait grand bruit et déstabilise sa présidence, rapporte dimanche l'agence de presse Yonhap.

Les enquêteurs du ministère public veulent savoir si la chef de l'Etat a fait pression sur les patrons des grands conglomérats du pays, les "chaebols", pour lever des fonds pour deux fondations au centre d'une affaire de trafic d'influence impliquant une de ses amies.

Le parquet a déjà interrogé les présidents de Hyundai Motor et de Korean Air Lines et ont l'intention d'interroger le patron du groupe Samsung ainsi que d'autres patrons de conglomérats, rapporte la presse dimanche..

Samedi, plusieurs centaines de manifestants ont défilé à Séoul, la capitale, pour demander la démission de la présidente. (James Pearson et Ju-min Park; Danielle Rouquié pour le service français)