Des fonds ont approché Santander et Intesa sur Allfunds-sources

vendredi 11 novembre 2016 19h06
 

LONDRES, 11 novembre (Reuters) - Des fonds spécialisés dans le rachat d'entreprise ont approché Santander Asset Management et Intesa Sanpaolo en vue d'un possible rachat de la plate-forme de fonds mutuels Allfunds Bank, a-t-on appris de plusieurs sources.

Le groupe Bain Capital et l'européen Advent prévoient de présenter une offre commune sur la société, qui pourrait être valorisée jusqu'à deux milliards d'euros, ont précisé ces sources à Reuters.

Cinven, Permira, BC Partners et Hellman & Friedmann ont aussi discuté d'Allfunds avec les banques espagnole et italienne, incitant celles-ci à lancer une revue stratégique.

Santander Asset Management et Intesa, qui détiennent chacune 50% d'Allfunds, basée à Madrid, ont décidé de vendre leurs parts et ont mandaté des banques d'investissement pour lancer un processus d'enchères avant la fin de l'année, ont précisé les sources.

Santander Asset Management, Intesa Sanpaolo, Cinven, Advent, BC Partners et Hellman & Friedman ont refusé de commenter ces informations. Bain Capital et Permira n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour les commenter.

Santander Asset Management est détenue à 50% par Banco Santander, le reste étant partagé par Warburg Pincus et General Atlantic.

Créée en 2000, Allfunds compte aujourd'hui plus de 200 milliards d'euros d'actifs sous gestion. La plate-forme offre plus de 47.000 fonds et dispose d'un réseau de plus de 500 clients, parmi lesquelles des banques commerciales et privées, des sociétés de gestion et des assureurs.

Les sources ont précisé que la société affichait un bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement (Ebitda) d'environ 125 millions d'euros et qu'elle pourrait être valorisée autour de 16 fois ce résultat.

(Pamela Barbaglia; Marc Angrand pour le service français)