Toshiba renoue avec le bénéfice au T2 grâce aux puces mémoire

vendredi 11 novembre 2016 04h50
 

TOKYO, 11 novembre (Reuters) - Le conglomérat industriel japonais Toshiba a retrouvé un bénéfice opérationnel sur la période juillet-septembre, deuxième trimestre de l'exercice 2016-2017, à la faveur d'une demande soutenue pour ses puces mémoire flash NAND en provenance des fabricants de smartphones chinois.

Le redressement du marché mondial des puces mémoire est essentiel pour Toshiba, qui tente de se transformer en un groupe recentré sur les puces NAND, l'énergie nucléaire et les infrastructures sociales après le scandale comptable de 1,3 milliard de dollars (1,18 milliard d'euros) dévoilé l'an dernier.

Le groupe a dégagé un résultat d'exploitation de 76,7 milliards de yens (70,4 millions d'euros) sur le deuxième trimestre 2016-2017, contre une perte de 82,6 milliards il y a un an.

Mardi, Toshiba a relevé de 50% sa prévision de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice, estimant que la demande pour ses mémoires flash NAND restera forte pour le restant de l'année.

La part de marché de Toshiba dans les puces NAND a été de 19,4% en 2015, soit la deuxième la plus importante au niveau mondial derrière celle de Samsung Electronics de 30,8%, derrière le cabinet de recherche His.

Vers 03h50 GMT, le titre Toshiba avançait de 1,1% à 386,1 yens alors que l'indice Nikkei prenait 0,28%. (Makiko Yamazaki, Benoît Van Overstraeten pour le service français)