La Bourse de Paris-Les valeurs du jour jeudi (clôture)

jeudi 10 novembre 2016 18h38
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    Paris, 10 novembre (Reuters) - Les valeurs du jour à la
Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse
de 0,28% à 4.530,95 points, effaçant ses gains dans l'après-midi
avec le repli de valeurs défensives, notamment de consommation,
et des "utilities".
    "Je serais sceptique en ce moment sur les valeurs défensives
chères (...) tandis que les telcos et les utilities qui sont
détenues pour leur haut rendement deviennent relativement moins
attractives quand les taux d'intérêt montent", a commenté Olly
Russ, chez Liontrust Asset Management.
    
    * ENGIE a chuté de 7,65% à 11,775 euros, plus
forte baisse du CAC 40 après avoir touché en séance un plus bas
historique à 11,765 euros. Le producteur et fournisseur de gaz
et d'électricité, dont les résultats sur neuf mois ont été
impactés par les prix de l'énergie, a dit viser désormais le bas
de ses prévisions annuelles. 
    
    * DANONE, plus fort contributeur à la baisse du
CAC 40, a perdu 4,51% à 58,0 euros.
    
    * VIVENDI a bondi de 8,99% à 19,7 euros, plus forte
hausse du CAC 40 après l'annonce par le groupe de médias de
résultats supérieurs aux attentes au troisième trimestre, portés
par les performances de la maison de disque Universal Music
Group qui ont contrebalancé les difficultés chez Canal+ en
France. 
    
    * La BANQUE et l'ASSURANCE ont  dominé le
palmarès des hausses sectorielle en Europe (respectivement
+2,25% et +2,93%) dans la perspective de mesures de dérégulation
bancaire que pourraient prendre Donald Trump et de remontée des
taux d'intérêt.
    * AXA a progressé de 4,32% à 22,20 euros, BNP
PARIBAS de 1,11% à 55,41 euros et NATIXIS de
1,83% à 4,558 euros.
    * SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+3,42% à 40,205 euros) a
bénéficié aussi du relèvement de la recommandation de JPMorgan à
"surpondérer" (contre neutre). L'analyste base notamment son
conseil sur l'amélioration du niveau de coussins de fonds
propres et les perspectives de croissance du produit bancaire du
groupe. 
    
    * Le secteur des MATIERES PREMIERES a enregistré la
troisième plus forte hausse sectorielle en Europe (+2,02%) dans
la foulée de l'élection de Donald Trump, dont le programme est
de nature à stimuler les dépenses d'infrastructures. Les cours
du cuivre ont atteint en séance leur plus haut niveau depuis un
an (+3,55% à 5.605 dollars la tonne). 
    * ARCELORMITTAL a gagné 1,06% à 6,549 euros,
VALLOUREC 4,25% à 4,754 euros et ERAMET 
11,35% à 46,5 euros.    
        
    * LEGRAND (+4,48% à 53,88 euros) a enregistré sur
les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires et des
résultats en hausse grâce notamment à la vigueur de son activité
aux Etats-Unis, et a relevé ses objectifs 2016 de croissance
organique et de marge.    

    * CARREFOUR a perdu 4,64% à 22,48 euros. Le
ministère de l'Economie a assigné en justice le groupe de
distribution pour pratiques commerciales abusives. 
 
    
    * RENAULT a cédé 3,58% à 72,7 euros. La
transmission à la justice de l'enquête de la Répression des
fraudes sur les émissions d'oxydes d'azote du constructeur
automobile fait craindre de nouveaux surcoûts pour le groupe.
 
    
    * INNATE PHARMA s'est envolé de 12,12% à 12,86
euros, en tête du SBF 120, dans l'attente de la présentation par
la biotech, lors d'une conférence téléphonique le 14 novembre,
de données cliniques sur ses candidats anticorps lirilumab et
IPH4102. 
    
    * EURONEXT a bondi de 7,86% à 35,935 euros. Dans
une note, Barclays souligne la bonne tenue des marges de
l'opérateur boursier au troisième trimestre, qui a permis de
compenser la baisse du chiffre d'affaires. Le management, note
le broker, est confiant quant à la réalisation des deux tiers du
plan de 22 millions d'euros d'économies de coûts, ce qui devrait
permettre à la marge d'Ebitda de progresser sur l'année. 
    
    * ARKEMA a gagné 1,2% à 87,17 euros à la faveur de
résultats trimestriels solides du groupe de chimie, dopé
notamment par ses matériaux à forte valeur ajoutée et ses
investissements en Asie et qui table désormais sur une
croissance d'environ 9% à 10% de son Ebitda en 2016 (contre
7%-9% auparavant). 
    
    * RUBIS a perdu 7,87% à 74,6 euros, plus forte
baisse du SBF 120. Les volumes inférieurs aux attentes au
troisième trimestre de l'activité de stockage et de Rubis
Energie (climat doux en Europe et arrêt temporaire de
distribution de fioul au Nigeria) déçoivent malgré une bonne
capacité de résilience de la marge, selon plusieurs analystes.
(Le communiqué: bit.ly/2fCXdKT)
    
    * BENETEAU a avancé de 5,88% à 10,985 euros, le
fabricant de voiliers et de yachts ayant annoncé une croissance
de 11,8% de son chiffre d'affaires annuel, à 1,1 milliard
d'euros, et de 27% de son résultat opérationnel courant, à 43,6
millions d'euros. 
    
    * LATECOERE (+7,03% à 3,5 euros) a annoncé une
hausse de 7,5% à 154,6 millions d'euros de son chiffre
d'affaires du troisième trimestre. (Le communiqué: bit.ly/2fCYVOv)
 Dans une note intitulée "Contre toute attente, encore en
croissance!", Midcap Partners salue des résultats clairement
au-dessus des attentes et passe à l'achat sur la valeur en
arguant que le fort décrochage des dernières semaines est
totalement injustifié.     
        
    * AKKA TECHNOLOGIES (+1,27% à 31,9 euros) a publié
un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 7,3% à 272,9
millions d'euros. La société de services en ingénierie
informatique confirme ses objectifs 2016 de croissance organique
pour chacune de ses unités d'activité et de nouvelle
amélioration des marges. 

 (Charlotte Brichaux et Laetitia Volga, édité par Dominique
Rodriguez)