LEAD 1-France-Les créations d'emploi au plus haut depuis neuf ans

jeudi 10 novembre 2016 12h19
 

* Des créations au plus haut depuis le printemps 2007
    * L'industrie continue de détruire des emplois
    * Huit mois de baisse de production sur un an

 (Avec détails supplémentaires, El Khomri et commentaires
d'économistes)
    PARIS, 10 novembre (Reuters) - Le secteur privé a créé
52.200 emplois au troisième trimestre en France, un plus haut
depuis neuf ans, malgré une croissance économique qui reste
laborieuse, selon une première estimation "flash" publiée jeudi
par l'Insee.
    Sur un an, ce sont 145.100 emplois qui ont été créés dans le
privé, un total suffisant pour absorber la hausse de la
population active et, une fois pris en compte les dispositifs
(formation des chômeurs, contrats aidés) mis en place par le
gouvernement, faire baisser le chômage.
    Mais l'Insee a annoncé dans le même temps une rechute de la
production industrielle au mois de septembre (-1,1%) après son
rebond du mois d'août qui avait mis un terme à trois mois
consécutifs de baisse.
    L'industrie, un secteur en situation de destruction nette
d'emplois depuis 2001, continue d'enregistrer des performances
décevantes, sa production, qui stagne sur un an, restant
bien-deçà de ses niveaux d'avant-crise.
    Les créations d'emplois du troisième trimestre ont été
portées par l'intérim, qui a connu une hausse de 29.600 postes,
et le tertiaire.
    La construction a renoué pour sa part avec un solde
légèrement positif pour la première fois depuis le printemps
2012, alors que les signes de reprise du marché du logement neuf
se multiplient.
    Dans un communiqué, la ministre du Travail Myriam El Khomri
s'est félicitée de l'accélération des créations d'emplois dans
le secteur marchand, qui enregistrent leur sixième trimestre
positif consécutif.
    Elle témoigne, selon elle, "de la confiance retrouvée des
entreprises grâce notamment aux mesures de soutien et
d'accélération de la reprise de l'activité mises en place par le
gouvernement (pacte de responsabilité, CICE, aide embauche PME).
    
    PRODUCTION INDUSTRIELLE EN BERNE
    Pour les économistes, la tendance reste fragile, au vu
notamment de la faiblesse de la croissance économique.
    Celle-ci ne dépassait pas 1,1% sur les douze mois à fin
septembre et devrait péniblement atteindre 1,3% cette année,
selon les dernières prévisions (dont celle de la Commission
européenne actualisée mercredi 
    Elle reste en-deçà du seuil de 1,5% toujours jugé nécessaire
pour faire baisser vraiment le chômage, souligne Ludovic Martin,
économiste du Crédit agricole.
    Dans ce contexte, la nette reprise de l'intérim, dont les
effectifs stagnaient depuis trois trimestres, peut être 
encourageante, le secteur étant considéré comme un bon
indicateur avancé du marché de l'emploi, relève Axelle Lacan,
économiste de l'institut COE-Rexecode.
    "Mais elle peut aussi refléter la prudence des entreprises,
qui préfèrent rester flexibles en matière d'emploi",
ajoute-t-elle.
    Pour l'économiste, il faut encore attendre de voir si les
mesures de soutien à la compétitivité mises en place par le
gouvernement, qui ont déjà permis une amélioration des marges
des entreprises, se traduiront en investissements et emplois.
    Les chiffres d'activité publiés jeudi confirment en tout cas
les difficultés structurelles de l'industrie, dont la production
n'a connu que quatre mois de hausse sur les douze derniers mois.
    Même revu à la hausse, le rebond du mois d'août (+2,2%), qui
corrigeait les effets de la grève des raffineries de la fin du
printemps, a fait long feu.
    Au bout du compte, l'acquis de croissance de la production
industrielle au début du quatrième trimestre est nul, ce qui
fait que le chiffre d'octobre sera crucial pour savoir si elle
pourra contribuer positivement au PIB de la période, souligne 
dans une note François Cabaud, économiste à la banque Barclays.
   
    Statistiques de l'emploi détaillées sur le site de l'Insee :
here
    
    Statistiques de la production industrielle : here
    
        
 Les indicateurs français en temps réel                 
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel          
 Le point sur la conjoncture française                  
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Sophie Louet)