Pfizer réfléchit à la cession/scission de sa branche grand public

jeudi 10 novembre 2016 01h17
 

10 novembre (Reuters) - Le laboratoire Pfizer réfléchit à une cession ou une scission de sa division de santé grand public qui pourrait être valorisée jusqu'à 14 milliards de dollars (12,8 milliards d'euros), apprend-on mercredi de sources proches du dossier.

Une sortie de Pfizer de cette activité, qui inclut le baume à lèvres Chapstick et l'analgésique Advil, serait la plus importante décision stratégique du groupe depuis qu'il a renoncé à racheter le laboratoire basé en Irlande Allergan pour 160 milliards de dollars au mois d'avril.

Les délibérations en sont encore au stade préliminaire et la société basée à New York pourrait choisir finalement de conserver cette activité, précise-t-on de mêmes sources.

Pfizer a refusé de commenter cette information. (Lauren Hirsch, Olivia Oran et Carl O'Donnell, Juliette Rouillon pour le service français)