Nouvelle-Zélande/La banque centrale abaisse son taux directeur

mercredi 9 novembre 2016 23h35
 

9 novembre (Reuters) - La banque centrale néo-zélandaise a abaissé son taux directeur à un nouveau plus bas record de 1,75% jeudi, sa troisième baisse de l'année, mais a déclaré que ce dernier abaissement devrait suffire pour atteindre son objectif en matière d'inflation.

"Il est clair que la banque est plutôt dans une période d'attentisme actuellement parce qu'elle est assez sûre que l'inflation va remonter à partir d'ici et parce qu'ils ont aussi une conviction assez forte que la croissance va rester vigoureuse", dit l'économiste de JP Morgan, Ben Jarman.

Le dollar néo-zélandais se traite à 0,7287 dollar, après avoir atteint un pic de 0,7395 peu après l'annonce.

Il s'agit d'une des devises les plus fortes du monde, en hausse de près de 7% depuis le début de l'année. La Banque a réaffirmé qu'une baisse du taux de change était nécessaire.

"Nos projections et hypothèses actuelles montrent que notre politique monétaire, y compris la baisse de taux d'aujourd'hui, débouchera sur une croissance suffisante pour avoir une inflation près du milieu de la fourchette visée", a dit le gouverneur de la Banque, Graeme Wheeler, dans un communiqué.

"De nombreuses incertitudes demeurent, notamment en ce qui concerne les perspectives à l'international, et la politique pourrait devoir être ajustée en fonction", a-t-il ajouté.

Il a précisé à la presse que la Banque avait pris en compte la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine et décidé d'une baisse de taux de 25 points de base. (Charlotte Greenfield et Jane Wardell, Juliette Rouillon pour le service français, édité par)