BOURSE-Trump libère les opérateurs de prisons à Wall Street

mercredi 9 novembre 2016 17h15
 

9 novembre (Reuters) - Les opérateurs de prison bondissent à Wall Street mercredi après la victoire surprise du candidat républicain Donald Trump à l'élection présidentielle américaine et la défaite de son adversaire démocrate Hillary Clinton, qui était favorable à la suppression des établissements privés à but lucratif.

Corrections Corporation of America gagne 36% à 19,36 dollars vers 16h00 GMT après avoir pris jusqu'à 60% à 22,68 dollars, une hausse inédite depuis plus de 16 ans.

Geo Group rebondit pour sa part de 16% à 27,74 dollars après un plus haut du jour de 32,28, qui marquait une hausse de 35%.

Ces deux valeurs avaient perdu respectivement la moitié et le quart de leur valeur depuis le 18 août quand le département de la Justice s'était prononcé pour la suppression progressive des prisons privées, une mesure que Hillary Clinton avait saluée et promis d'appliquer si elle était élue à la Maison blanche.

Aux Etats-Unis, plus du quart de la population carcérale condamnée par la justice fédérale est détenue dans des centres pénitentiaires privés. (Lance Tupper, Véronique Tison pour le service français)