Le CA de Viacom recule avec la baisse de la publicité

mercredi 9 novembre 2016 14h06
 

9 novembre (Reuters) - Viacom, propriétaire de plusieurs chaînes de télévision et du studio de cinéma Paramount, a publié mercredi un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes en raison de la baisse de ses revenus publicitaires aux Etats-Unis et de l'absence de sortie de film majeur.

Les revenus publicitaires sur le marché américain se sont contractés de 8% sur les trois mois au 30 septembre, leur neuvième trimestre consécutif de baisse. Les analystes s'attendaient à un recul de 7,8% sur ce trimestre, le quatrième de l'exercice fiscal décalé de Viacom, selon le cabinet FactSet StreetAccount.

Le chiffre d'affaires de la division cinéma a chuté de 24,5% à 774 millions de dollars (703 millions d'euros) par rapport au même trimestre de 2015, marqué par le succès international du dernier film de la série "Mission: Impossible".

Les ventes globales du groupe ont baissé de 14,8% à 3,23 milliards de dollars, contre une anticipation moyenne des analystes de 3,30 milliards.

Le bénéfice net part du groupe a plongé à 254 millions de dollars, soit 64 cents par action, contre 884 millions, soit 2,21 dollars par action, un an plus tôt.

Viacom a inscrit dans ses comptes trimestriels une charge avant impôts de 206 millions de dollars reflétant des coûts de restructuration liés au départ de certains dirigeants.

Viacom a cessé en septembre de rechercher un investisseur minoritaire pour Paramount, un projet défendu par l'ancien directeur général Philippe Dauman mais auquel s'opposait l'actionnaire majoritaire Sumner Redstone, qui contrôle également CBS via sa holding National Amusements.

Sumner Redstone et sa fille Shari Redstone ont poussé Philippe Daumann vers la sortie cette année et l'ont remplacé par Tom Dooley, dont l'intérim doit prendre fin la semaine prochaine au profit de Bob Bakish, présent dans le groupe depuis 19 ans.

Viacom a engagé des conseillers financiers en vue d'une fusion avec CBS proposée par National Amusements.

Hors exceptionnels, Viacom a dégagé un bénéfice par action de 69 cents sur le trimestre alors que les analystes attendaient en moyenne 65 cents, selon Thomson Reuters I/B/E/S. (Anya George Tharakan à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)