USA 2016-La victoire de Trump remet en cause les plans de la Fed

mercredi 9 novembre 2016 11h16
 

par Jason Lange

WASHINGTON, 9 novembre (Reuters) - La victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine remet en question le scénario central des marchés financiers depuis des mois, à savoir une hausse prochaine des taux directeurs de la Réserve fédérale,suivie de relèvements graduels sur fond de poursuite de la reprise économique.

Les marchés financiers ont fortement tangué dès que la possibilité d'une victoire du candidat républicain s'est imposée, entraînant un plongeon des Bourses et du dollar et une hausse des emprunts d'Etat et de l'or, traditionnelles valeurs-refuges.

L'indice Vix de la volatilité des options sur l'indice S&P 500, l'une des mesures de l'aversion des investisseurs au risque, a bondi de plus de 10%, soulignant les craintes d'une période d'incertitude avec l'arrivée de Donald Trump à la Maison blanche.

La Fed a laissé sa politique monétaire inchangée en réponse aux récents épisodes de turbulences sur les marchés financiers, tel les décrochages du yuan chinois en août 2015 et janvier 2016 ou le vote britannique du 23 juin en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Les marchés avaient privilégié le scénario d'une élection de la démocrate Hillary Clinton qu'ils percevaient comme la candidate de la continuité face à un Donald Trump jugé imprévisible.

Le programme électoral de Trump prévoit de renégocier les accords commerciaux internationaux au risque d'enclencher une vague de protectionnisme et de fragiliser la reprise économique mondiale. En ce qui concerne l'économie américaine, il incorpore des baisses massives d'impôts dont de nombreux économistes estiment qu'elles creuseront le déficit public américain.

LE RENOUVELLEMENT DE YELLEN EN QUESTION   Suite...