BOURSE-L'auto européenne dans le rouge après la victoire de Trump

mercredi 9 novembre 2016 10h28
 

9 novembre (Reuters) - Les actions des constructeurs automobiles européens sont en nette baisse mercredi matin, en réaction à la victoire du candidat républicain Donald Trump à l'élection présidentielle américaine.

Leur indice Stoxx de référence perd 2,48% à 09h25 GMT, plus forte baisse sectorielle de la matinée, juste devant celui des banques (-2,3%).

Citi estime que l'incertitude économique créée par l'issue du scrutin sera lourde pour un constructeur tel que Fiat Chrysler (-3,98%), le plus exposé des grands constructeurs européens au marché américain, sur lequel il réalisé 48% de ses ventes en volumes et 75% de son bénéfice d'exploitation.

Citi observe en outre que Fiat Chrysler et le partenariat Renault-Nissan sont les groupes qui ont le niveau de production le plus élevé au Mexique, un pays particulièrement visé par Donald Trump.

Renault perd 3,15%, le plus fort recul du CAC 40.

Les constructeurs allemands ne sont pas épargnés par la victoire de Trump car ils ont investi des milliards de dollars dans la construction d'usines au Mexique en partant du principe que les exportations vers les Etats-Unis seraient dédouanées, observe encore Citi.

Volkswagen, Daimler et BMW perdent de 2,6% à 3,2%.

En termes de changes, l'affaiblissement du dollar est mauvais "tout particulièrement" pour Renault-Nissan, alors que l'impact est moindre pour les entreprises allemandes, qui ont bien couvert leurs positions de change, dit encore Citi.

(Sylwia Lasek; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)