E.ON - Perte nette record en raison des dépréciations sur Uniper

mercredi 9 novembre 2016 07h46
 

FRANCFORT, 9 novembre (Reuters) - E.ON a enregistré une troisième perte record en autant d'années, en raison de nouvelles dépréciations sur sa filiale Uniper , sa filiale regroupant les centrales et le négoce énergétique scindée en septembre.

La perte nette se monte à 9,3 milliards d'euros sur la période de janvier à septembre, à comparer à un consensus Reuters la donnant à 9,8 milliards.

Les dépréciations sur Uniper se chiffrent à 6,1 milliards d'euros.

Le deuxième groupe énergétique allemand confirme mercredi sa prévision d'un bénéfice d'exploitation ajusté de 2,7 à 3,1 milliards d'euros cette année et d'un bénéfice net ajusté de 0,6 à un milliard d'euros.

(Christoph Steitz, Wilfrid Exbrayat pour le service français)