Le Japon n'exclut pas d'intervenir pour limiter la hausse du yen

mercredi 9 novembre 2016 07h35
 

TOKYO, 9 novembre (Reuters) - Les autorités japonaises ont laissé entendre mercredi qu'elles étaient prêtes à intervenir sur le marché des changes pour freiner la hausse du yen, la monnaie japonaise profitant de son statut de valeur refuge alors que le républicain Donald Trump se rapprochait de la victoire à l'élection présidentielle américaine.

"Les mouvements (des devises) sont assez brutaux", a dit à la presse Masatsugu Asakawa, ministre délégué des Finances chargé des affaires internationales, et à ce titre responsable de la politique des changes, ajoutant qu'il surveillait l'évolution des marchés avec "un sentiment d'urgence".

"Je vais m'entretenir avec le ministre des Finances sur la manière de réagir", a-t-il poursuivi. Une éventuelle intervention directe sur le marché relève du ministre, Taro Aso.

Asakawa a par la suite déclaré à des journalistes qu'il ne ferait aucun commentaire sur la possibilité d'une intervention.

Plusieurs hauts responsables du ministère des Finances et de l'Agence des services financiers et de la Banque du Japon (BoJ) devaient se réunir à 06h00 GMT pour débattre de la situation sur les marchés financiers, a déclaré le ministère.

De telles réunions ne sont pas exceptionnelles et ont souvent lieu lors d'événements ayant des répercussions importantes sur les marchés financiers.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 5,36% et vers 06h30 GMT, le yen s'appréciait de plus de 2,6% face au dollar américain.

Avant les déclarations d'Asakawa, le secrétaire général du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, avait déclaré à la presse que le gouvernement prendrait des mesures si nécessaire en cas de volatilité excessive des marchés.

La dernière intervention de Tokyo sur le marché des changes remonte à 2011. Aujourd'hui, de nombreux analystes estiment qu'une intervention serait plus difficile à justifier car elle contreviendrait à l'accord conclu au sein du G20 pour prévenir des dévaluations compétitives. (Tetsushi Kajimoto,; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)