Le résultat de Banco Popolare pâtit de dépréciations de créances

mardi 8 novembre 2016 19h40
 

MILAN, 8 novembre (Reuters) - Banco Popolare a enregistré une perte nette de 712 millions d'euros sur les neuf mois premiers de l'année en raison de la dépréciation de créances douteuses en vue de sa fusion avec Popolare di Milano le 1er janvier.

L'établissement italien a en outre prévenu que de nouvelles dépréciations, destinées à améliorer le ratio de couverture de prêts, et des charges liées à la fusion affecteraient également sa rentabilité au quatrième trimestre.

Le revenu net d'intérêts s'est contracté de 14% au cours des neuf premiers mois et les commissions de 12%.

Les dépréciations de créances se sont élevées à 1,7 milliard d'euros sur la période janvier-septembre, soit trois fois plus que sur la période correspondante en 2015.

Pour obtenir le feu vert de la Banque centrale européenne à sa fusion avec Popolare di Milano, censée donner naissance à la troisième banque d'Italie, Banco Popolare a levé 1 milliard d'euros via une augmentation de capital cette année en s'engageant à utiliser cette somme pour augmenter ses provisions pour pertes sur créances. (Valentina Za; Bertrand Boucey pour le service français)