Pétrole-Le Nigeria conclut un accord de paiement avec 5 majors

mardi 8 novembre 2016 17h34
 

LAGOS, 8 novembre (Reuters) - Le Nigeria a conclu un accord de cinq milliards de dollars (4,52 milliards d'euros) avec cinq compagnies pétrolières portant sur des paiements en suspens et relatifs à des projets d'exploration et de production en commun, rapporte mardi le Financial Times.

La compagnie pétrolière publique nigériane NNPC a accumulé pendant des années des factures impayées, appelées "cash calls", qu'elle devait régler dans le cadre de co-entreprises avec des majors occidentales.

Selon le quotidien financier, qui le ministre nigérian du Pétrole Emmanuel Ibe Kachikwu, l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, les américains Exxon Mobil et Chevron , l'italien Eni et le français Total ont "accepté" l'accord de 5 milliards de dollars.

Shell et Chevron ont refusé de commenter l'information et aucune réponse n'a été obtenue dans l'immédiat auprès des autres groupes.

Les paiements seront effectués sous la forme de barils de pétrole, explique le FT, citant toujours le ministre et "des sources proches des compagnies occidentales". Il y aura également un paiement en numéraire ponctuel.

L'accord pourrait être finalisé d'ici la fin de l'année et couvrir la période de 2010 à 2015, précise le quotidien britannique. (Ulf Laessing, LIbby George et Dmitry Zhdannikov; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)