L'Opep réitère son engagement à mettre en oeuvre l'accord d'Alger

lundi 7 novembre 2016 12h03
 

ABOU DHABI, 7 novembre (Reuters) - L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est engagée à mettre en oeuvre l'accord conclu à Alger en septembre en vue de réduire sa production, a déclaré lundi son secrétaire général.

"Nous, en tant qu'Opep, nous restons attachés à l'accord d'Alger (...) Les 14 pays membres de l'Opep restent attachés à sa mise en oeuvre", a déclaré à la presse Mohammed Barkindo, lors de la conférence ADIPEC à Abou Dhabi.

"Nous n'avons aucun objectif de prix (...) si Dieu le veut avec la mise en oeuvre de l'accord d'Alger et la coopération des pays non membres de l'Opep, le processus de rééquilibrage connaîtra des avancées en 2017."

Les responsables de l'Opep se sont réunis à Vienne le mois dernier pour définir les modalités du plan d'Alger mais ne sont pas parvenus à un accord.

Le Comité technique de haut niveau du cartel se réunira de nouveau dans la capitale autrichienne le 25 novembre, puis le 28 novembre avec les pays non-membres de l'Opep, a ajouté Mohammed Barkindo. L'Opep se réunira au niveau ministériel le 30 novembre.

Prié de dire si la Russie, pays non membre de l'Opep, accepterait de réduire ou de geler sa production, Mohammed Barkindo a répondu: "La Russie est sur le coup (...) Je n'en dira pas plus".

Sur le marché pétrolier, le brut léger américain gagne 1,50% à 44,73 dollars le baril et le Brent de la mer du Nord 1,12% à 46,09 dollars vers 10h50 GMT. (Rania El Gamal, Maha El Dahan et Hadeel al Sayegh; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)