LEAD 2-HSBC-Un ratio de capital de bon augure pour le dividende

lundi 7 novembre 2016 11h28
 

(Actualisé avec contexte Grande-Bretagne, cours à Londres)

par Sumeet Chatterjee et Lawrence White

HONG KONG, 7 novembre (Reuters) - HSBC Holdings a nettement amélioré son ratio de fonds propres dur, à 13,9% à la fin du troisième trimestre, un bon point pour ce qui concerne de futurs dividendes, mais la banque a aussi annoncé lundi une chute de son bénéfice imposable.

Le premier groupe bancaire européen a également lancé un avertissement sur les perspectives son activité au Royaume-Uni l'an prochain, qui pâtiraient du ralentissement de l'économie faisant suite au résultat du référendum du 23 juin en faveur d'une sortie du pays de l'Union européenne.

"Il sera difficile de dégager un bénéfice l'an prochain pour la banque de détail", a dit le directeur général Stuart Gulliver lundi à Reuters, évoquant les estimations de croissance de la Banque d'Angleterre et la forte hausse de l'inflation.

La Bourse de Hong Kong a salué l'évolution du ratio avec un gain de 2,96% pour l'action cotée sur place. A Londres, l'action fait un bond de 4,39%, parmi les plus fortes hausses d'un indice EuroFirst 300 en progression de 1,36%.

HSBC a fait état d'un recul de 86% de son bénéfice imposable du troisième trimestre clos le 30 septembre, à 843 millions de dollars (762 millions d'euros), en raison d'une perte de 1,7 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros) liée à la vente de sa filiale brésilienne pour 5,2 milliards de dollars. Les analystes financiers avaient tablé en moyenne sur 2,45 milliards de dollars, selon un consensus établi par la banque elle-même.

Dans un contexte de baisse de ses profits, HSBC a décidé en août de ne plus se fixer de calendrier pour son objectif de retour sur fonds propres de plus de 10%, objectif qui devait jusqu'ici être théoriquement atteint d'ici la fin de 2017.   Suite...