LEAD 1-La Bourse de Tokyo dopée par l'effet FBI-Clinton

lundi 7 novembre 2016 07h37
 

(Actualisé avec des précisions)

TOKYO, 7 novembre (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en forte hausse lundi, les investisseurs retrouvant le goût du risque après que le FBI eut réaffirmé dimanche qu'Hillary Clinton ne devait pas être poursuivie pour avoir utilisé sa messagerie privée alors qu'elle était secrétaire d'Etat.

Cette annonce est une bonne nouvelle pour la candidate démocrate à l'élection présidentielle à moins de deux jours du scrutin et également pour les marchés financiers qui la jugent plus favorable à leur égard que son adversaire républicain Donald Trump.

L'indice Nikkei a gagné 247,93 points, soit 1,61%, à 17.153,29, s'éloignant d'un plus bas de deux semaines et demie inscrit vendredi, et le Topix, plus large, a pris 15,76 points (+1,17%) à 1.362,80 points.

L'indice Nikkei avait perdu la semaine passée 3,1%, son plus fort recul hebdomadaire depuis quatre mois.

La Bourse de Tokyo a également profité du raffermissement du dollar contre le yen, bon pour les valeurs exportatrices, à la suite des déclarations du FBI.

Le dollar progressait de 1,3% contre le yen à 104,44.

Le bond du Nikkei lui permet de viser une barre de 17.300 points, estime Yutaka Miura (Mizuho Securities).

Aux valeurs, Suzuki Motor a gagné 7,2% et atteint en séance son cours le plus élevé depuis un an, le constructeur automobile ayant relevé son objectif de bénéfice d'exploitation sur l'exercice annuel clos le 31 mars prochain.

L'action du publicitaire Dentsu a finalement gagné 0,4% même si la NHK a annoncé que le ministère du Travail avait fait procéder à une perquisition à son siège social pour infraction présumée au droit du travail. (Equipe de Tokyo, Juliette Rouillon et Wilfrid Exbrayat pour le service français)