Fusillade à l'aéroport Ataturk d'Istanbul - médias

dimanche 6 novembre 2016 04h46
 

(Actualisé avec détails)

ISTANBUL, 6 novembre (Reuters) - Les autorités turques ont bloqué dimanche l'accès des véhicules à l'aéroport Ataturk d'Istanbul à la suite de coups de fusil tirés par la police après qu'une moto a refusé de s'arrêter, rapporte la chaîne CNN Turk.

Un des deux hommes circulant à bord de la moto a été blessé et le deuxième a été arrêté après une course poursuite, ajoute la chaîne.

Ni des policiers ni des civils n'ont été blessés au cours de l'incident.

Fin juin, un triple attentat suicide et une fusillade attribués au groupe Etat islamique (EI) ont fait 41 morts et 239 blessés à l'aéroport d'Atatürk, le troisième plus grand d'Europe.

L'incident de ce dimanche n'a pas eu d'incidence sur les vols au départ de l'aéroport, plate-forme de correspondance de la compagnie aérienne nationale Turkish Airlines.

Il était difficile de dire à ce stade pourquoi la police avait ordonné à la moto de s'arrêter.

Vendredi, un attentat à la voiture piégée a fait 11 morts et une centaine de blessés à Diyarbakir, la grande ville kurde du sud-est de la Turquie, quelques heures après l'arrestation de douze parlementaires du Parti démocratique des peuples (HDP), un mouvement pro-kurde.

La responsabilité de l'attentat a été imputée par le Premier ministre turc Binali Yildirim au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), mais l'Etat islamique (EI) s'en est attribué la paternité dans un communiqué diffusé par son organe de communication, Amaq. (Ayla Jean Yackley; Jean-Stéphane Brosse et Benoît Van Overstraeten pour le service français)