LEAD 3-Tsipras remanie son gouvernement

vendredi 4 novembre 2016 23h37
 

(Précisions)

ATHENES, 4 novembre (Reuters) - Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a remanié vendredi son gouvernement dans l'espoir d'accélérer les réformes prévues par le plan d'aide international et d'améliorer son image dans l'opinion.

Le ministre des Finances, Euclide Tsakalotos, chargé des négociations avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international, conserve son poste, a annoncé la porte-parole du gouvernement, Olga Gerovasili.

Après de longs mois de tergiversations, le gouvernement grec espère l'adoption rapide des réformes du marché du travail et de la fiscalité réclamées par ses créanciers internationaux pour débloquer une nouvelle tranche d'aide et permettre à la Grèce de bénéficier du programme de rachat d'actifs de la Banque centrale européenne.

Une telle mesure faciliterait le retour d'Athènes sur le marché de la dette à l'expiration du plan d'aide, en 2018.

Alexis Tsipras a changé plusieurs ministres de poste mais il a fait entrer peu de nouveaux visages au gouvernement. L'un d'eux est Dimitris Liakos, son principal conseiller économique, qui sera chargé de mettre en oeuvre le plan d'aide international.

Pour donner des gages aux créanciers, Alexis Tsipras a par ailleurs remplacé le ministre de l'Energie, Panos Skourletis, qui s'opposait ouvertement aux privatisations prévues par le plan, par le ministre sortant de l'Economie, George Stathakis. Panos Skourletis a hérité du portefeuille de l'Intérieur.

Le chef de l'agence des privatisations grecque, Stergios Pitsiorlas, a pour sa part été promu ministre délégué au Développement. Il sera placé sous l'autorité du nouveau ministre de l'Economie et du Développement, Dimitris Papadimitrou, un économiste qui présidait jusqu'alors le Levy Economics Institute, un centre de réflexion basé aux Etats-Unis. (Renee Maltezou et Lefteris Papadimas, Jean-Philippe Lefief et Tangi Salaün pour le service français, édité par Marc Angrand)