Compétitivité-Renault propose 3.000 recrutements sur 3 ans

vendredi 4 novembre 2016 16h49
 

PARIS, 4 novembre (Reuters) - Renault a proposé vendredi à ses syndicats de recruter 3.000 personnes en CDI en France entre 2017 et 2019, pour moitié dans les usines, pour l'autre dans le reste du groupe, si un nouvel accord de compétitivité est trouvé.

Lors de sa cinquième réunion de négociation, le constructeur automobile s'est également engagé à signer sur la période 6.000 contrats jeunes, alternants et stagiaires, dont une partie obtiendra ensuite un des contrats à durée indéterminée annoncés.

Sur la période 2014-2016 de l'accord précédent, Renault a déjà recruté 3.000 personnes en CDI, en deux ans. Mais contrairement au premier accord de compétitivité, davantage axé sur la réorganisation des effectifs, le groupe n'a pas chiffré cette fois les éventuels départs qui accompagneront parallèlement l'évolution future des effectifs.

Sur les trois années passées, Renault a finalement réduit ses effectifs de 7.200 personnes, et non de 7.500, ayant à la fois supprimé davantage d'emplois et procédé à davantage de recrutements que prévu initialement. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)