Berlin appelle la Chine à assurer des règles du jeu équitables

vendredi 4 novembre 2016 11h30
 

HONG KONG, 4 novembre (Reuters) - Le ministre allemand de l'Economie Sigmar Gabriel a dit que les règles du jeu ne semblaient pas équitables pour les entreprises allemandes en Chine et qu'il n'avait discuté du rachat du groupe de semi-conducteurs Aixtron avec le gouvernement chinois.

Quelques jours avant un voyage officiel en Chine, Berlin a opposé son refus au rachat d'une filiale de la société d'éclairage Osram par un consortium chinois et retiré son autorisation au rachat de l'équipementier des semi-conducteurs Aixtron par un autre groupe chinois.

"Tout d'abord nous n'avons pas eu de discussions sur Aixtron", a dit le ministre à la presse en réponse à une question sur les sujets abordés avec les représentants du gouvernement chinois mardi et mercredi.

Au cours de sa visite, Sigmar Gabriel a appelé Pékin à abaisser les barrières pour les entreprises allemandes souhaitant faire des affaires en Chine et à créer des règles équitables, des demandes qu'il a rappelées à Hong Kong vendredi.

"Ce qu'il nous faut ce sont des règles du jeu équitables", a-t-il dit. (Gernot Heller, Juliette Rouillon pour le service français)