Bénéfice stable pour BMW, l'investissement pèse sur les marges

vendredi 4 novembre 2016 08h59
 

FRANCFORT, 4 novembre (Reuters) - BMW a publié vendredi un bénéfice d'exploitation stable au titre du troisième trimestre, ses investissements dans les nouvelles technologies et dans l'embauche de personnel ayant contrebalancé les ventes de ses véhicules haut de gamme.

Malgré une progression de 7,1% des ventes des marques BMW, Rolls-Royce et Mini, la rentabilité de la division automobiles du groupe a reculé à 8,5% contre 9,1% il y a un an.

BMW impute cette tendance essentiellement à une hausse de ses coûts de personnel, les effectifs du groupe ayant gonflé de 3,6%, et à l'évolution de la répartition de ses ventes par modèles et par régions.

Le constructeur bavarois souligne notamment que les conditions sont devenues "volatiles" au troisième trimestre aux Etats-Unis, ce qui a entraîné un repli de ses ventes de 3,6% dans la région Amériques. Le marché automobile aux Etats-Unis se caractérise par l'importance des SUV, des véhicules particulièrement rentables pour les constructeurs.

Le bénéfice avant intérêts et taxes (Ebit) de BMW s'est établi à 2,38 milliards d'euros au troisième trimestre, ce qui est quasiment conforme au consensus Reuters qui le donnait à 2,37 milliards d'euros. (Edward Taylor; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon)