LEAD 1-Starbucks augmente son chiffre d'affaires, le titre grimpe

vendredi 4 novembre 2016 00h24
 

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

3 novembre (Reuters) - Starbucks a annoncé jeudi une hausse plus forte que prévu de son chiffre d'affaires trimestriel et ses ventes en Amérique du Nord ont été conformes aux attentes de Wall Street, mais ses prévisions prudentes ont déçu certains analystes.

L'action, initialement en hausse de près de 7% dans les transactions électroniques à New York, ne progressait plus que 0,7% quelques heures plus tard.

Le bénéfice net attribuable de la première chaîne mondiale de cafés a atteint 801 millions de dollars (721 millions d'euros) sur les trois mois au 2 octobre, quatrième trimestre de son exercice fiscal, soit 54 cents par action, à comparer à un résultat de 652,5 millions (43 cents/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action ressort à 56 cents.

Le chiffre d'affaires total a progressé à 5,71 milliards de dollars contre 4,91 milliards, dépassant le consensus qui était à 5,68 milliards selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes à périmètre comparable dans la région Amériques ont augmenté de 5%, comme attendu par les analystes interrogés par Consensus Metrix. Starbucks réalise l'essentiel de ses ventes dans cette région et principalement aux Etats-Unis.

Jack Russo, analyste chez Edward Jones, note que les indications données par le groupe pour l'ensemble de son exercice, inférieures au consensus, témoignent de sa prudence dans un environnement difficile et concurrentiel.

Kevin Johnson, le directeur général délégué, a dit à Reuters que les ventes à périmètre comparable avaient légèrement progressé au cours du trimestre mais que les chiffres de fréquentation étaient en baisse en raison de la modification du programme de fidélité du groupe, désormais basé sur les montants dépensés plutôt que sur le nombre de visites.

L'action Starbucks progressait de 0,7% à 52,15 dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street après avoir clôturé la séance régulière sur une perte de 2,28%. (Lisa Baertlein à Los Angeles et Arathy S Nair à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)