Brésil-Un ex-ministre des Finances sera jugé dans l'affaire Petrobras

jeudi 3 novembre 2016 22h57
 

(Rpt)

SAO PAULO, 3 novembre (Reuters) - Antonio Palocci, ancien ministre brésilien des finances et ex-secrétaire général de deux gouvernements dirigés par le Parti des travailleurs (PT, gauche), sera jugé pour corruption et blanchiment d'argent dans le cadre de l'affaire Petrobras.

Le magistrat anticorruption Sergio Moro a estimé jeudi que les procureurs disposaient désormais d'éléments suffisants pour que soit jugé Antonio Palocci, l'un des fondateurs du PT qui a été le confident de deux présidents. Arrêté fin septembre, il est depuis lors en détention.

Les enquêteurs accusent Palocci d'avoir conspiré avec l'entreprise du BTP Odebrecht pour que 128 millions de reais (35,5 millions d'euros) soient versés au Parti des travailleurs, à des responsables politiques et d'autres personnalités de 2008 à 2013, en échange de contrats surfacturés passés avec Petroleo Brasileiro ou la compagnie nationale des hydrocarbures Petrobras.

Médecin de formation, Antonio Palocci a joué un rôle dans l'ascension du Parti des travailleurs vers le pouvoir. Après l'arrivée du PT au pouvoir en 2003, il a été l'un des acteurs-clés de la scène politique sous la présidence de Luiz Inacio Lula da Silva puis de Dilma Rousseff, laquelle a été destituée cette année pour infraction aux règles budgétaires.

Près de 200 cadres et anciens hommes politiques ont été inculpés dans l'enquête sur l'affaire Petrobras et 83 ont d'ores et déjà été reconnus coupables.

Treize autres personnes passeront en jugement au côté d'Antonio Palocci, dont l'ancien patron d'Odebrecht, Marcelo Odebrecht, et le puissant stratège en politique Joao Santana, cheville ouvrière des campagnes de candidats PT à la présidentielle. (Brad Brooks; Eric Faye pour le service français)