LEAD 1-Les actionnaires d'Areva valident sa restructuration

jeudi 3 novembre 2016 13h01
 

* Areva vise un feu vert de Bruxelles dans les prochaines semaines

* La cession des réacteurs à EDF devra avancer

* Des offres de tiers pour le "nouvel Areva" sont aussi attendues

PARIS, 3 novembre (Reuters) - Les actionnaires d'Areva ont approuvé jeudi le transfert à une nouvelle société des actifs du groupe liés au cycle du combustible nucléaire, validant ainsi la restructuration de l'entreprise en difficulté.

Les résolutions relatives à la filialisation de la nouvelle société, NewCo, ont été approuvées par 99,99% des voix lors d'une assemblée générale des actionnaires d'Areva, dont l'Etat français détient à lui seul 87% du capital.

Le plan de sauvetage du groupe prévoit aussi deux augmentations de capital d'un montant global de 5 milliards d'euros début 2017 et la cession de l'activité réacteurs (Areva NP) à EDF, programmée au second semestre de l'année prochaine.

Pour respecter le calendrier de sa recapitalisation, Areva devra recevoir le feu vert de Bruxelles à son plan de sauvetage au cours des prochaines semaines, ce qui implique que le groupe signe auparavant la vente de NP à EDF et que des investisseurs tiers lui remettent des offres engageantes pour une entrée au capital de NewCo aux côtés de l'Etat français.

Dans ce cadre, le japonais MHI, le chinois CNNC et le kazakh Kazatomprom sont pressentis.

"Les investisseurs tiers peuvent apporter une valeur à la société puisqu'il s'agit d'investisseurs stratégiques", a souligné le président du conseil d'administration, Philippe Varin, lors de l'assemblée générale.   Suite...