Brexit-Paris veut faire simple pour attirer les entreprises

jeudi 3 novembre 2016 13h24
 

* Paris, l'Ile-de-France et l'Etat font cause commune

* Un guichet unique pour faciliter les démarches des entreprises

* Le président de Safran chargé d'amadouer les inquiets du Brexit

PARIS, 3 novembre (Reuters) - Le Premier ministre Manuel Valls a officiellement mis en place jeudi le "guichet unique" qui doit faciliter les démarches des entreprises étrangères intéressées par une implantation en France, en premier lieu celles motivées par le "Brexit".

Le dispositif, dont la création avait été annoncée début juillet, juste après le référendum britannique sur la sortie de l'Union européenne, résulte d'une "union sacrée" entre l'Etat, via Business France, et les acteurs locaux - région Ile-de-France, métropole du Grand Paris et ville de Paris -, qui n'ont pas toujours tiré dans le même sens.

"Choose Paris Region - Welcome To Greater Paris" se présente comme un point d'entrée pour les entreprises étrangères qui envisagent de s'installer en région parisienne, avec une prise en charge globale qui couvrira le cadre réglementaire, fiscal et social mais aussi l'accueil des salariés et de leurs familles.

S'il s'inscrit dans une politique en faveur de l'attractivité du site France, sa mise en place a surtout été motivée par la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, qui pourrait conduire de nombreuses entreprises, notamment dans la finance, à revoir leurs implantations en Grande-Bretagne.

"Nous assumons le fait de déployer le tapis bleu blanc rouge aux entreprises implantées en Grande-Bretagne", a déclaré la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, lors de la cérémonie de présentation du dispositif.

Elle en a profité pour annoncer que la région se portait candidate pour accueillir deux institutions européennes installées au Royaume-Uni, l'Agence européenne du médicament, qui intéresse déjà des villes comme Lille et Strasbourg, et l'Autorité bancaire européenne.   Suite...