Vers de nouvelles exigences pour Deutsche Bank et d'autres-sces

mercredi 2 novembre 2016 18h46
 

FRANCFORT, 2 novembre (Reuters) - Deutsche Bank figure parmi la dizaine de grandes banques européennes qui risquent de devoir renforcer leurs fonds propres pour respecter les nouvelles règles de solvabilité qui entreront en vigueur dans les prochaines années, a appris Reuters auprès de plusieurs personnes au fait du dossier.

Le comité de Bâle, qui assure la coordination de la supervision bancaire à l'échelle internationale, réexamine les règles actuellement en vigueur. Les résultats de cet examen sont attendus pour janvier et doivent entrer en vigueur en 2019.

Les nouvelles règles seront plus strictes pour les grandes banques qui auront de nouvelles normes à respecter concernant l'évaluation du risque, notamment pour les créances immobilières, ce qui revient à renforcer les exigences en matière de fonds propres, ont précisé trois sources.

Deutsche Bank et d'autres établissements présentant des bilans complexes seront particulièrement mises à l'épreuve par la nouvelle réglementation, toujours selon les sources.

La première banque allemande est menacée par la justice américaine d'une amende pouvant aller jusqu'à 14 milliards de dollars (12,7 milliards d'euros) pour un litige ancien portant sur des prêts immobiliers titrisés.

(John O'Donnell et Francesco Canepa; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)