KKR n'est plus intéressé par le japonais Takata-source

mercredi 2 novembre 2016 12h01
 

2 novembre (Reuters) - La société américaine de capital-investissement KKR & Co n'est plus dans la course pour le rachat de Takata, l'équipementier automobile japonais au coeur de la tourmente après le rappel massif de ses airbags, a dit mercredi une source proche du processus d'enchères.

KKR ne s'est pas présenté la semaine dernière à des réunions entre les parties intéressées et les constructeurs automobiles dont dépend la survie de Takata, a dit la source à Reuters en confirmant des informations de presse.

Parmi les prétendants figure un autre fonds américain, Bain Capital, associé pour l'occasion au groupe chimique japonais Daicel, avaient dit des sources précédemment.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de KKR. Takata et la banque d'investissement américaine Lazard , qui conseille le groupe japonais dans sa recherche d'un investisseur financier, n'ont pas souhaité s'exprimer. (Junko Fujita, Véronique Tison pour le service français)