** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

mercredi 2 novembre 2016 08h07
 

PARIS/LONDRES, 2 novembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en net repli mercredi à l'ouverture, à l'instar des marchés asiatiques et de Wall Street, la montée de l'incertitude sur l'issue de l'élection présidentielle américaine incitant les investisseurs à fuir les actifs à risque pour chercher refuge auprès du yen et de l'or.

Les marchés financiers commencent à revoir leur anticipation d'une victoire de Hillary Clinton alors que l'écart semble se resserrer comme une peau de chagrin avec le candidat républicain Donald Trump depuis l'annonce vendredi de l'ouverture d'une enquête du FBI sur de nouveaux courriels de la candidate démocrate lorsqu'elle était secrétaire d'Etat.

La dernière moyenne réalisée par le site Real Clear Politics ne la crédite plus que de 2,2 points d'avance, à 47,5% des intentions de vote contre 45,3% pour son adversaire républicain.

D'après l'évolution des futures, l'indice CAC 40 parisien pourrait perdre autour de 0,9% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,7% et le FTSE à Londres 0,5%.

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 1,76% dans la nervosité ambiante sur l'issue des élections.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) perd 1,3% à ce stade, à ses plus bas niveaux en sept semaines.

A Wall Street lundi, l'indice de volatilité CBOE a pris 8,8% pour finir à un plus haut de près de deux mois.

"Il nous est encore une fois rappelé le rôle joué par les évènements politiques sur les marchés financiers: malgré toutes les réflexions sur les politiques des banques centrales, l'amélioration des tendances de l'inflation et l'évolution de l'économie dans son ensemble, la politique domine les marchés et l'emporte sur tout le reste", écrit Chris Weston d'IG dans une note.

La prudence sera renforcée par l'attente du résultat de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, en fin de journée. La plupart des observateurs ne s'attendent pas à voir la Fed modifier sa politique monétaire avant le mois prochain mais ils guetteront le communiqué attendu à 18h00 GMT dans l'espoir d'y trouver de nouvelles indications sur l'évolution à venir des taux d'intérêt.   Suite...