RPT-La présidentielle et Apple pèsent sur Wall Street

mercredi 2 novembre 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise mardi)

* Le S&P-500 au plus bas depuis le 7 juillet

* L'indice de la volatilité bondit

* Apple et Pfizer pèsent sur les indices

par Lewis Krauskopf

NEW YORK, 2 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a terminé mardi une séance volatile en baisse, pénalisée par les incertitudes entourant l'élection présidentielle américaine du 8 novembre et par un repli de près de 2% pour Apple en raison d'un accueil mitigé pour la dernière version de son MacBook Pro.

Wall Street avait amorcé un timide rebond à l'ouverture après avoir terminé le mois d'octobre sur sa plus mauvaise performance depuis janvier mais les indices ont ensuite plongé dans le rouge.

Le climat était à l'aversion au risque à la veille du communiqué de politique monétaire de la Réserve fédérale et à une semaine seulement de l'élection présidentielle américaine, dont l'issue semble un peu moins certaine qu'auparavant avec les rebondissements des derniers jours.

Dans ce contexte, la volatilité était forte. L'indice CBOE la mesurant a pris 8,8% pour finir à un plus haut de près de deux mois.   Suite...