Airbus relève sa prévision pour la demande chinoise d'avions

mardi 1 novembre 2016 08h37
 

ZHUHAI, Chine, 1er novembre (Reuters) - Airbus Group a annoncé mardi avoir relevé d'environ 500 avions sa prévision pour le marché chinois des avions civils sur les 20 prochaines années.

L'avionneur européen évalue le marché à 5.970 avions, d'une valeur totale de 945 milliards de dollars (861 milliards d'euros) sur les 20 années à venir, dont 4.230 avions monocouloirs de moyenne portée comme son A320 et le 737 du concurrent Boeing.

La nouvelle prévision, qui remonte en fait à juillet mais n'avait pas encore fait l'objet d'une publication séparée, a été dévoilée à l'occasion du salon aéronautique Airshow China qui se tient tous les deux ans à Zhuhai, dans le sud de la Chine.

Le constructeur chinois Comac (Commercial Aircraft Corporation of China) a de son côté estimé la demande mondiale à près de 40.000 avions sur les 20 prochaines années, pour un total de 5.230 milliards de dollars, dont près d'un cinquième seraient achetés par des compagnies chinoises.

Comac, qui travaille sur son propre avion de ligne, le C919, pour contester le duopole d'Airbus et de Boeing dans les monocouloirs, estime la croissance du marché chinois de l'aviation civile à 6,1% par an sur la période 2016-2035 et en chiffre les besoins à 6.865 nouveaux appareils, d'une valeur de 930 milliards de dollars.

Le programme du C919 a subi plusieurs retards depuis quatre ans mais Comac espère effectuer un premier vol d'essai en fin d'année ou au début 2018, avant un lancement effectif en 2018. Le constructeur a précisé mardi que le premier client pour cet appareil serait la compagnie China Eastern Airlines.

Comac a livré en janvier à Chengdu Airlines dernier son premier avion de transport régional, l'ARJ-21, avec une dizaine d'années de retard sur le programme.

(Tim Hepher et Brenda Goh, Véronique Tison pour le service français)