Londres a donné des assurances à Nissan sur le Brexit-ministre

lundi 31 octobre 2016 18h48
 

LONDRES, 31 octobre (Reuters) - Le gouvernement britannique a donné des assurances à Nissan avant l'annonce la semaine dernière de la décision du constructeur japonais de construire deux nouveaux modèles à son usine anglaise de Sunderland, a déclaré lundi le ministre aux Entreprises Greg Clark.

L'annonce de ce premier gros investissement industriel au Royaume-Uni depuis le vote du 23 juin en faveur d'une sortie du pays de l'Union européenne a fait suite à l'obtention par Nissan de garanties écrites du gouvernement sur le maintien de la compétitivité, avait dit une source à Reuters.

Le gouvernement, a dit Greg Clark au Parlement, s'est engagé à ce qu'une plus grande partie de la chaîne d'approvisionnement automobile soit située au Royaume-Uni et a apporté des assurances sur les négociations à venir avec l'Union européenne.

"Dans nos négociations pour quitter l'UE, nous mettrons l'accent sur l'existence d'un socle commun très important, notamment dans le secteur automobile, entre nous-mêmes et les autres Etats membres de l'UE, afin d'assurer que nos échanges restent libres et ne soient pas entravés par des obstacles", a déclaré le ministre. (William James et Kylie MacLellan, Véronique Tison pour le service français)